• DERNIERE MINUTE

    Mardi 30 novembre 2010 Le bureau d'étude et le SAV ont eu la désagréable surprise d'apprendre de la part de la DRH que la fin de toute activité est planifiée pour le mois d'avril 2011. Encore un combat de plus dans la saga d'Airox :-( A suivre !!!
  • MERCI ET ENCORE MERCI !!!

    QUE DE VISITE ! Allez faite parler de nous ! Cela nous fait plaisir de voir que notre combat ne laisse pas les personnes indifférentes. Continuez à nous rendre visite et faites part du blog à votre entourage...
  • LE SAVIEZ-VOUS ? DID YOU KNOW?

    LE GROUPE COVIDIEN EMPECHE A SES SALARIES DANS LE MONDE DE POUVOIR ACCEDER A CE BLOG. CENSURE ! MAIS QUE VEUT CACHER COVIDIEN ? ******* GROUP Covidien PREVENTS ITS EMPLOYEES IN THE WORLD TO GO TO THIS BLOG. CENSORSHIP! BUT THAT WILL HIDE Covidien?
    • Album : CONFLIT DE L'ETE 2009 : RAS LE BOL
      <b>decorationsdesalariesencolere6.jpg</b> <br />
  • Un peu de géo !

    Un peu de géo !

Penser que des « grands » Responsables ont cogité pour trouver un nom au projet : Everest . Une insulte à ce point culminant !

Posté par LaBase le 17 juillet 2009

nonalafermeturebearn.jpg

LES SALARIES CONTRE ATTAQUENT !!! licornes16.gif

Airox est une société française employant 61 personnes pour l‘activité de design (20 personnes) et de manufacturing (d’appareils de ventilation (GBU Respiratory), acquise en septembre 2006 par Tyco Healthcare afin de compléter sa gamme d’appareils de ventilation.
A cette date, Airox, dont la prospérité, l’image et le dynamisme a laissé entrevoir des profits conséquents au groupe, était en cours de développement d’une nouvelle gamme de ventilateurs qui devaient être produits sur le même site.
Une intégration dans le groupe non maîtrisée, des décisions non concertées entre les différents organes (Qualité, Marketing, Manufacturing, R&D…) ont sclérosé la dynamique attendue.
En septembre 2008, la fermeture du site de fabrication est annoncée. Le projet Everest est activé.

1/ Des profits importants dégagés grâce à la production Airox

- Environ 1.4M$ de volume d’affaires est réalisé chaque mois par la branche commerciale Covidien sur la base des produits et pièces détachées de « Gen1 »produites par Airox (déduction faite de l’ensemble des coûts directs et indirects de production, et de la marge d’Airox).
- La production d’Airox, en plus de s’autofinancer, finance intégralement la R&D et les investissements en outillages (environ 1.7M$ sur FY09), et les nouveaux produits à venir génèreront des profits jusque bien après sa fermeture.

2/ Des suppressions d’emploi injustifiées du point de vue économique à l’échelle d’Airox.

Il est aujourd’hui communément admis que Covidien a décidé la fermeture de la production d’Airox à la seule fin d’optimiser l’emploi de ses ressources existantes et ainsi d’améliorer sa profitabilité :
- l’usine de Galway produit pour l’essentiel une gamme d’appareil vieillissante et a besoin de fabrications nouvelles pour se redynamiser, ce que lui apportera la gamme des produits de conception Airox
- la fermeture de Pau permettra des économies de structure conséquentes (env 800K€)
- l’usine de Galway est située en Irlande, où la fiscalité est plus avantageuse qu’en France
- Covidien a d’ailleurs déjà implicitement admis qu’il s’agissait d’une délocalisation du fait d’avoir proposé des indemnités additionnelles.
- Le seul site de fabrication bénéficiaire dans la GBU Respiratory va être fermé.
- Mme Appell affirme que l’optimisation des ressources du groupe est suffisante pour justifier la fermeture d’une usine, même prospère, rejetant toute appréciation d’ordre moral de cette décision.

3/ Loyauté et professionnalisme malgré l’annonce de la fermeture en septembre 2008.
- Les appareils qui sortent d’Airox sont restés d’excellente qualité : le % de FOOB est extrêmement bas (0.2%, target 0.5%), alors que le % de Galway sur le PB840 est de 30%…
- Le back-order est resté contenu malgré des prévisionnels de consommation mal maîtrisés
- Les KPI sont globalement bons avec un absentéisme égal à 0%
- L’audit de suivi G-Med n’a décelé aucune NC majeure, et l’auditrice a souligné l’implication des salariés lors de la réunion de clôture
- Le plan d’actions de l’audit Corporate est clôturé

4/ Un préjudice moral et matériel important
- Covidien est dans l’incapacité de reclasser les personnes licenciées : seule 1 personne a pu bénéficier d’un reclassement à la R&D, dont l’avenir n’est pas garanti non plus. Hormis celle là, aucune offre de reclassement en adéquation avec les profils concernés par le plan social n’a été proposée. Pas plus à l’international qu’en France.
- La morosité actuelle du bassin d’emploi de Pau laisse présager de grandes difficultés à retrouver un travail équivalent dans des délais raisonnables. Plusieurs multinationales ont déjà licencié massivement sur la région de Pau (Celanese, Halliburton, …) ainsi que de nombreuses petites entreprises.

5/ Des conditions de licenciement copiées sur le plan d’Elancourt
- Airox est un site de production affilié à la convention collective de la Métallurgie des PA, alors qu’Elancourt est sur une convention pharmaceutique parisienne, et il s’agit d’une activité administrative
- Le bassin d’emploi parisien n’a pas du tout les mêmes caractéristiques
- Mme Appell a indiqué souhaiter étendre les mêmes mesures à tous les sites Covidien qui feront l’objet de mesures sociales et ne pas établir un cas de jurisprudence avec AIROX
- Pourtant Airox n’a jamais été traité de la même manière que les autres sites en termes de ressources humaines, matérielles, malgré des objectifs standards du groupe

6/ Une prise en compte des salariés temporaires

- 1/3 des personnes qui vont perdre leur emploi sont des employés temporaires et ont une ancienneté dépassant une année
- Ces personnes participent à la création de la richesse au même titre que le personnel en CDI en faisant preuve de professionnalisme.

7/ Une requête pour des conditions de départ acceptable cohérentes avec les moyens du groupe
- fondée sur le rapprochement avec les ordres de grandeur du groupe Covidien, et non plus d’Airox seul (demandé dans le jugement du référé):
- Covidien mobilise aujourd’hui de fortes sommes pour motiver des salariés AIROX
- plus d’1,4M$ de stock relatif à la GEN2 fera l’objet d’une destruction pure et simple, du fait d’une mauvaise gestion globale de projet (approvisionnements réalisés sur la base de prévisionnels du marketing en 2007 et approuvés par la hiérarchie Manufacturing), ce qui montre bien que cette somme est assez anodine pour le groupe Covidien
- Des participations aux bénéfices non versées en FY2008 et FY2009 suite aux provisions relatives au cout du PSE

8/ Un engagement à négocier non respecté
- Le 10 juin dernier devant le Tribunal, l’avocate de Covidien a indiqué à plusieurs reprises la volonté de négocier dans sa plaidoirie
- Mme Appell s’est néanmoins rétractée par rapport à cette plaidoirie devant les salariés en disant que par négociation elle entendait une répartition différente des sommes prévues dans le projet Everest
- Mme Appell n’a fait aucune contre-proposition et a renvoyé la poursuite des négociations au 21/07/09.
- Mme Appell a, seule, jugé cette requête déraisonnable lors de la dernière réunion de négociation. Elle ne s’est pas engagée à la communiquer à l’ensemble des personnes décisionnaires, pas plus que les arguments étayant cette demande.

Ceci étant exposé, le groupe Covidien, face à ses responsabilités, se doit d’indemniser de manière juste l’ensemble des salariés ayant contribué à la création de richesses pour le groupe Covidien.

En conséquence, nous demandons à ce que le plan social soit établi de manière « transparente, loyale et complète en actualisant si besoin est, et dans la perspective du volet social, les données économiques y compris en incluant les moyens du groupe », conformément à l’ordonnance du 24 juin 2009, signée du Président du Tribunal de Grande Instance de Pau.

Enfin, nous faisons appel à votre bienveillance et votre professionnalisme pour que la négociation actuellement bloquée, puisse être reprise dans un esprit réel de dialogue dès la réunion qui se tiendra le 21 Juillet.
Nous attendons beaucoup de la présence de Madame Appell, Monsieur McIlwaine, Monsieur Balfe pour obtenir une nouvelle proposition chiffrée.

Publié dans Economique, PRODUCTION, PROFITS, PROJET EVEREST | Pas de Commentaire »

AIDEZ NOUS A SAUVER AIROX

Posté par LaBase le 20 novembre 2008

licorne022.gif LE COMITE D’ENTREPRISE  DE LA SOCIETE AIROX

                                     CONTRE-ATTAQUE     

                               

Aidez-nous

à sauver  Airox ! 

FERMER LA BOUTIQUE

C’EST PAS

AUTOMATIQUE

NE FLECHISSONS PAS !

La société AIROX, vous connaissez ? 
C’est une société située dans les Pyrénées-Atlantiques à Pau (64). Nous sommes spécialisés dans la conception et la fabrication d’appareils respirateurs pour l’hospitalisation à domicile (HAD). 
Ses atouts :
           -une entreprise innovante qui doit lancer une nouvelle génération de produits
           -un chiffre d’affaire en hausse
           -une production qui augmente
           -une entreprise qui embauche
           -une entreprise qui a choisi de faire travailler des sous traitants locaux…..
Enfin une entreprise intégrée dans sa région et dans son pays…. Le journal «La  République / Eclair des Pyrénées» de la semaine dernière classe Airox 2ème du top 5 des entreprises les plus performantes du Béarn (par salarié) et 80 ème du classement par chiffre d’affaire. Airox a été rachetée, il y a environ deux ans par le groupe américain Tyco Healthcare qui aujourd’hui se nome Covidien….  

Aujourd’hui, malgré les performances de la société, la Direction présente :

un plan social pour 27 licenciements de contrats CDI  

auquel s’ajoute 6 CDD et une dizaine de contrats d’intérimaires.

De plus, la nouvelle génération de produits conçue et réalisée sur Pau va sur décision de la Direction, être délocalisée sur un site de production Covidien en Irlande, alors que le site de Pau regroupe toutes les compétences requises pour fabriquer et vendre ces produits.   

Il est important de considérer que le groupe Covidien n’est pas dans une situation financière délicate avec outre un chiffre d’affaire confortable, des bénéfices qui pour 2007 s’élève à 476 millions de Dollars…. 

D’ailleurs nous avons engagé une procédure d’alerte afin de faire constater par expert que le motif économique allégué par la Direction ne peut être sérieusement retenu. Il est de fait que l’entreprise de Pau non seulement est viable et détient un savoir faire reconnu mais apporte de manière significative sa contribution au bien-être du groupe Covidien. Ce que la Direction n’a jamais remit en cause. 

Une entreprise existe par le savoir faire des hommes qui lui permette de vivre. Airox n’échappe pas à cette aventure humaine.

Au fil des années la compétence des salariés est indéniablement reconnue de part le marché Européen et international sur lequel l’entreprise de Pau évolue depuis de nombreuses années. 

D’ailleurs Covidien ne s’y est pas trompé en se portant acquéreur il y a 2 ans.

Aujourd’hui, les salariés d’AIROX sont convaincus que pour des raisons qui échappent à tout entendement, la Direction décide de se séparer d’une telle expérience pourtant fondamentale dans ce type de produit.  Par la présente nous souhaitons vous alerter sur le fait que sous couvert d’une crise internationale la Direction américaine d’une entreprise basée en France décide de fermer un site alors qu’aucun critère économique ne le justifie. Ceci corrobore le fait que le bénéfice de l’innovation française profite en toute impunité à un autre pays. Nous souhaiterions par ce blog avoir votre soutien afin de mettre à mal ces stratégies d’entreprises. Nous connaissons  d’autres sociétés dans des situations similaires (Molex qui essaie de son côté de se défendre publiquement http://www.ladepeche.fr/article/2008/10/24/483871-Villemur-Molex-supprime-300-emplois.html, etc). Et à ce jour, à force de combat ils arrivent à un résultat….

Arrêtons le massacre !!!

Nous sommes peu nombreux, mais nous mettrons toutes nos forces pour nous faire entendre, pour avoir le soutient des pouvoirs publics, afin d’obtenir ce que de droit. 

Merci par avance pour votre aide et vos encouragements.

The company AIROX, you know?

This is a company located in the Pyrenees-Atlantiques Pau (64). We specialize in the design and manufacture of respirators for hospital at home (HAD). Its assets:
-an innovative firm to launch a new generation of products
-turnover up
production-increasing
-a company that hires
-a company that has chosen to employ local contractors …..
Finally an integrated company in its region and his country …. The newspaper « The Republic / Eclair des Pyrénées » in the last week of class Airox 2nd top 5 of the best companies in Béarn (per employee) and 80 th ranking by turnover. Airox was acquired, about two years ago by the American group which Tyco Healthcare is now Covidien nome ….

Today, despite the company’s performance, the Department presents:

a social plan for layoffs of 27 contracts CDI
plus 6 CDD and a dozen of temporary contracts.

In addition, the new generation of products designed and produced on Pau is a decision of the Directorate, be relocated on a production site in Ireland Covidien, while Pau site includes all the skills required to manufacture and sell these products.

It is important to consider that the Group Covidien is not in a delicate financial situation with also a comfortable turnover, profits for 2007 which amounted to 476 million dollars ….

Moreover we have initiated an alert to a declaration by the expert economic reasons alleged by the Directorate can not be seriously upheld. It is a fact that the company not only of Pau is viable and has a recognized expertise provides a significant contribution to the welfare of the group Covidien. What the Department has never put in question.

A company is the knowledge of men that allows him to live. Airox is no exception to this human adventure.

Over the years the competence of employees is clearly recognized throughout the European and international market on which the undertaking of Pau has been evolving over many years.

Moreover Covidien has not deceived by acquiring 2 years ago.

Today, employees AIROX are convinced that for reasons beyond comprehension, the Directorate decides to separate from such a fundamental experience in this type of product. By this we want to alert you to the fact that under the guise of an international crisis the American Branch of a company based in France decided to close a site when no economic criterion is documented. This corroborates the fact that the benefit of French innovation benefits with impunity to another country. We would like this blog to have your support in order to undermine these strategies. We know other companies in similar situations (Molex trying his hand to defend himself publicly http://www.ladepeche.fr/article/2008/10/24/483871-Villemur-Molex-supprime-300-emplois . html, etc). And to this day, fighting force they arrive at a result ….

Stop the killing!

We are few, but we put all our forces to make ourselves heard, to have the support of government to get this as right.

Publié dans Economique, FRANCE 3 PAU PYRENNEES, PRESIDENT, SECAFI ALPHA | Pas de Commentaire »

 

Blogactu |
Lemondedebono |
Les chroniques du vide méni... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ElAyam en images
| Moon à Courchevel
| The Soul of a Slayer